Vice-chancelière

La Chancellerie fédérale est l’état-major du gouvernement suisse (Conseil fédéral). Le Chancelier ou la Chancelière et les deux Vice-chanceliers sont représentants de divers partis politiques et des différentes régions linguistiques.

Depuis son élection comme Vice-chancelière, Hanna Muralt Müller a participé à plus de 400 séances du Conseil fédéral. Elle fut responsable de la préparation de ces séances et de la rédaction finale des décisions.

Elle a dirigé différents services de la Chancellerie fédérale et a initié plusieurs innovations. Entre autres :

Passage du papier à la publication en ligne des données juridiques
Par une réorganisation administrative interne en 1997, elle a réalisé la publication en ligne des données juridiques (Recueil officiel, Recueil systématique du droit fédéral, Feuille fédérale). Dès 1998, ces données juridiques étaient disponibles sur Internet.

Deux projets de cyberadministration
À l’initiative et sous la gouverne de Hanna Muralt Müller, la Chancellerie fédérale est devenue active dans le domaine de la cyberadministration. Un crédit de 30 millions de francs environ a été consacré à un programme de quatre ans (2001 – 2004). Dans ce cadre, elle a été responsable de deux projets : Vote électronique et www.ch.ch.

Le Vote électronique (responsable de ce projet jusqu’en janvier 2004) a été développé dans les cantons de Genève, de Neuchâtel et de Zurich. Vous trouverez de plus amples informations sur l’état actuel sur la page d’accueil de la Chancellerie fédérale : https://www.bk.admin.ch/bk/fr/home/droits-politiques/groupe-experts-vote-electronique.html.

www.ch.ch a été conçu comme portail commun de la Confédération, des cantons et des communes. Il donne accès à l’information et les transactions existantes des autorités. Comme prévu, le projet a pris fin en décembre 2004 et est devenu opérationnel le 1er janvier 2005.

Avant même son départ à la retraite (fin 2007) et dans une courte phase par la suite, Hanna Muralt Müller s’est engagée pour des applications basées sur l’Open Source dans le domaine de la cyberadministration. L’association PloneGov qu’elle a cofondée (printemps 2007, à partir de 2012 l’association OneGov.ch) avait pour objectifs l’introduction, la diffusion et le développement d’un système de gestion simple et bon marché, basé sur l’Open Source. Hanna Muralt Müller a été présidente pendant les premières années, après sa démission elle a été nommée membre honoraire. Ici : https://www.onegov.ch/verein/ (allemand).

La réorganisation de la publication électronique des données juridiques et les questions y relatives à clarifier sont décrites dans un article, édité (août 2000) dans la publication anniversaire « 100 ans de la Conférence suisse des Chanceliers d‘État ». Ici : PDF (p. 70-77, allemand).

Il existe de nombreuses publications sur les activités de la Vice-chancelière dans le domaine de la cyberadministration. Ici : PDF.